Les équipes de Veolia vous souhaitent de Joyeuses Fêtes !

Face au gel, comment protéger le compteur et les canalisations ?

Chutes de neige, verglas, masse d’air glaciale…
Des températures très basses en hiver ne sont pas sans conséquence sur les installations d’eau potable.

 Comment protéger son compteur d’eau ?

Bien que les compteurs appartiennent au service de l’eau, les abonnés demeurent responsables de leur entretien.

Votre compteur d’eau est situé à l’extérieur : pour le protéger du gel et des températures très basses, entourez-le de plaques « spéciales compteur d’eau » que vous pouvez trouver dans les magasins de bricolage, et disposez un sac de billes de polystyrène autour du compteur pour mieux l’isoler. Attention à ne pas utiliser des matières qui absorbent et conservent l’humidité : papier, laine de verre, tissu...

Votre compteur d’eau est placé à l’intérieur : même si votre compteur semble mieux protégé à l’intérieur, qu’il soit dans la cave ou dans un garage, il n’est pas à l’abri du gel pour autant. Protégez-le à l’aide d’un gaine isolante (mousse, laine de verre) et veillez à éviter les courants d’air.

Comment protéger les canalisations ?

Afin de vous prémunir contre toute mauvaise surprise, comme un manque d’eau lors des épisodes de gel ou l'apparition de fuites au dégel, vous pouvez agir sur les canalisations privatives qui alimentent votre domicile.

Pour cela, il vous suffit d’identifier les tuyaux extérieurs, les tuyaux intérieurs placés dans des pièces non chauffées, ainsi que les tuyaux situés à l’entrée et à la sortie du compteur d’eau.

Procédez ensuite à leur isolation en les entourant d’une gaine de polystyrène ou toute autre gaine isolante, en évitant toujours les matières non imperméables comme la paille, le papier ou la laine de verre.

De quoi se compose votre facture d’eau ?

La facture d'eau couvre l’ensemble des services nécessaires pour la capter, la traiter, la rendre potable, la distribuer et la dépolluer, 24h/24, 7j/7j. Elle finance aussi les investissements liés, par exemple, à une nouvelle usine de dépollution des eaux usées ou aux renouvellements de canalisations.

INFO CONSO

De quoi se compose votre facture d’eau ?

C’est votre collectivité locale (commune ou groupement de communes) qui fixe le prix du service de l’eau, qu’il soit exploité en direct ou par l’intermédiaire d’une entreprise délégataire comme Veolia. Qu’elle s’adresse aux particuliers ou aux professionnels, la facture d’eau comporte 3 types d’informations.

 

La partie « Distribution d’eau » comporte :
• Une part fixe correspondant à l’abonnement au service de l’Eau
• Une part variable correspondant à votre consommation en eau (exprimée en m3 et en litres)
 

La partie « Collecte et traitement des eaux usées » comporte :
• Une part fixe correspondant à l’abonnement au service de l’Assainissement des eaux usées
• Une part variable calculée en fonction de votre consommation d’eau
 

La partie « Organismes publics » comporte :
• La redevance pour la lutte contre la pollution (Agence de l’eau)
• La redevance pour la modernisation des eaux de collecte (Agence de l’eau)
• La redevance VNF ( Voies Navigables de France), si l’eau est prélevée ou rejetée dans une voie navigable

 

 

Comment lire sa facture d’eau ?

La facture d'eau couvre l’ensemble des services nécessaires pour la capter, la traiter, la rendre potable, la distribuer et la dépolluer, 24h/24, 7j/7j. Elle finance aussi les investissements liés, par exemple, à une nouvelle usine de dépollution des eaux usées ou aux renouvellements de canalisations.

 

Quels moyens de paiement pour régler sa facture d’eau ?

Par prélèvement mensuel : c’est le moyen le plus couramment utilisé, car il offre à la fois la sérénité (aucun risque d’oubli et de pénalités de retard) et l’étalement des dépenses d’eau.

Par prélèvement bancaire à chaque facture, là encore un moyen de paiement simple et sécurisé

Par carte bancaire, en passant par l’espace personnel de votre site internet

Par chèque

Par TIP (Titre Interbancaire de Paiement)

 

 

illustration

Tout ce qu'il faut savoir sur l’eau en hiver !
Je me teste
Quiz
Tout ce qu'il faut savoir sur l’eau en hiver !
Pour bien s’hydrater en hiver, il faut :
Prendre plus de douches
Boire moins d’eau qu’en été
Boire au moins autant d’eau qu’en été
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, c’est la mauvaise réponse.
Il fallait répondre « Boire au moins autant d’eau qu’en été ». Bien que la sensation de soif se fasse moins ressentir en hiver qu’en été, il est important de boire suffisamment d’eau pour réguler la température de notre corps et maintenir un bon niveau d’hydratation.
Oui, c’est la bonne réponse.
Été comme hiver, il faut boire entre 1 L et 1,5 L d’eau par jour. Cette quantité doit être augmentée en cas de fièvre ou de gastro-entérite, pour compenser les pertes hydriques dues aux maladies hivernales.
→ Suivant
Pour protéger votre compteur d’eau extérieur, il faut utiliser...
Du polystyrène
De la laine de verre
Du tissu
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, Il fallait répondre « du polystyrène ».
La laine de verre et le tissu a tendance à absorber et à conserver l’humidité.
Oui, c’est la bonne réponse.
Il est conseillé d’entourer votre compteur de plaques de polystyrène « spéciales compteur d’eau » et d’y ajouter si nécessaire des sacs contenant des billes de polystyrène.
→ Suivant
Pour isoler les canalisations de votre domicile (extérieures et intérieures), il faut les entourer :
De paille
D’une gaine de polystyrène
De papier
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Il fallait répondre : « d’une gaine de polystyrène ».
La paille absorbe l’humidité et la retient, elle n’a donc aucun effet isolant sur vos canalisations.
Oui, c’est la bonne réponse.
La gaine en polystyrène est le meilleur isolant pour vos canalisations domestiques, aussi bien extérieures qu’intérieures.
→ Suivant
En hiver, un cycle de lave-vaisselle consomme...
20 % d’électricité en plus qu’en été
20 % d’électricité en moins qu’en été
Autant d’électricité qu’en été
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, il fallait répondre « 20 % d’électricité en plus qu’en été ».
Il fallait répondre . En été, l’eau et les canalisations sont plus chaudes qu’en hiver, la consommation électrique d’un lave-vaisselle est donc moins importante en été.
Oui, c’est la bonne réponse.
Cela est dû à la température de l’eau et des canalisations qui sont plus fraîches en hiver. Il faut donc plus d’énergie pour réchauffer l’eau de vaisselle.
→ Suivant
Pour maintenir une bonne qualité de l’eau en hiver, il faut :
Détartrer vos équipements
Consommer directement l’eau chaude du robinet pour boire ou pour cuisiner
Utiliser un mitigeur thermostatique
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, c’est la mauvaise réponse.
En réchauffant l’eau pour votre consommation domestique, le tartre a tendance à se déposer plus facilement en hiver. Il est donc important de bien détartrer vos équipements avant l’hiver pour les protéger et éviter la formation d’une eau trop calcaire.
Oui, c’est la bonne réponse.
En réchauffant l’eau pour votre consommation domestique, le tartre a tendance à se déposer plus facilement en hiver. Il est donc important de bien détartrer vos équipements avant l’hiver pour les protéger et éviter la formation d’une eau trop calcaire.
→ Suivant
Recommencer ?
Temps écoulé !
Recommencer ?

Bientôt les fêtes : nos idées cadeaux pour tous les amateurs d’eau !

A l’approche des fêtes, le choix des cadeaux est un casse-tête pour bon nombre d’entre nous. Pour changer des cadeaux classiques, voici quelques idées cadeaux pratiques, durables et peu coûteux qui feront mouche auprès de tous les consommateurs d’eau du robinet.

BIENTOT LES FETES

Une gourde zéro déchet

Pour vous accompagner au travail, en voyage ou durant une séance de sport, la gourde est l’alliée idéale de vos journées. Proposée en verre ou en acier inoxydable, elle est lavable et réutilisable à l’infini.

Suivant les modèles, elle peut conserver les boissons froides à température jusqu’à 24 heures et les boissons chaudes jusqu’à 12 heures. De plus, ces gourdes aux contenances variables (250 ml, 500 ml, 750 ml et 1 litre), affichent des designs très variés, allant du plus classique au plus coloré, avec ou sans motifs. Elles sont très faciles d’entretien et se conservent de longues années.
 

Une tasse isotherme

La tasse isotherme, également appelée mug thermos, est un cadeau facile à trouver et peu coûteux. Il conserve votre boisson bien au chaud durant plusieurs heures, de quoi faire de longues balades au grand air sans craindre le froid. Pour apporter une touche d’originalité à votre cadeau, vous pouvez personnaliser votre mug avec un message ou un visuel de votre choix. Son destinataire sera, à n’en pas douter, particulièrement touché par cette attention.

 

illustration

 

Bientôt les fêtes : nos idées cadeaux pour tous les amateurs d’eau !

A l’approche des fêtes, le choix des cadeaux est un casse-tête pour bon nombre d’entre nous. Pour changer des cadeaux classiques, voici quelques idées cadeaux pratiques, durables et peu coûteux qui feront mouche auprès de tous les consommateurs d’eau du robinet.

 
Des carafes de toutes les formes pour toutes les envies

Les français utilisent de plus en plus de carafes à table pour consommer l’eau du robinet. Cela permet de réduire drastiquement l’usage des bouteilles en plastique. Il en existe de toutes sortes, avec des fonctions différentes selon vos besoins. Carafes en verre aux formes originales ou bien toutes simples imitant les fameuses brocs de nos cantines, décoration vintage, recyclée, fumée ou façon alu pour un côté design, en céramique, en porcelaine avec bouchon de liège…
Comme vous le voyez, le choix est large et vous trouverez forcément votre bonheur pour vos achats de Noël.
 

Une théière électrique équipée d’un filtre

En plus d’être peu écologiques, les sachets de thé représentent un coût non négligeable sur la durée, notamment pour les grands consommateurs de ce breuvage. En offrant une théière électrique avec filtre intégré, vous faites un geste à la fois écologique et économique. Il suffit de placer votre thé en vrac dans le filtre et de choisir la température de l’eau et la durée d’infusion, en fonction de la variété de thé utilisée.

Ainsi, plus besoin d’utiliser une bouilloire en parallèle, votre thé est parfaitement infusé et reste à bonne température, tout au long de la dégustation.
 

Des pailles en acier réutilisables ou en bambou

En plus d’être jolies, les pailles en acier vous aident à réduire votre consommation de plastique et sont lavables et donc réutilisables très longtemps. Par ailleurs, elles sont plus agréables à utiliser que les anciennes pailles traditionnelles en plastique (désormais interdites à la vente).

Pour un côté plus naturel, les pailles en bambou sont également une bonne alternative au plastique. Elles sont généralement accompagnées d’une brosse pour les nettoyer. Réutilisables, elles sont également biodégradables.

 

Faut-il boire moins d’eau en hiver ?

En hiver, nous ne ressentons pas la soif comme en été, où les températures élevées nous donnent naturellement envie de boire. Mais pour autant, faut-il boire moins d’eau en hiver ?

BIEN-ETRE

Nos conseils pour bien s’hydrater en hiver

Comme en été, il est recommandé de bien s’hydrater en buvant entre 1 L et 1,5 L chaque jour.

En cas de fièvre ou de gastro-entérites, plus fréquentes en hiver, pensez à boire davantage pour compenser les pertes en eau. Vous pouvez consommer cette eau sous forme de tisane, thé, café, infusion, chocolat chaud, bouillon, potage, etc.

Les nombreuses recettes de boissons chaudes et réconfortantes vous permettront de varier les plaisirs tout en préservant votre capital hydrique.

 

 

Faut-il boire moins d’eau en hiver ?

En hiver, nous ne ressentons pas la soif comme en été, où les températures élevées nous donnent naturellement envie de boire. Mais pour autant, faut-il boire moins d’eau en hiver ?

 Un capital hydrique à surveiller

En toute saison, notre alimentation fournit chaque jour en moyenne un litre d’eau à notre corps. A cette quantité, s’ajoutent entre 1 L et 1,5 L d’eau qu’il faut boire chaque jour pour assurer une hydratation complète de notre organisme et maintenir notre équilibre physiologique.

En hiver, ce capital hydrique est souvent sollicité pour réguler la température de notre corps : alternances de déplacement dans des endroits très chauffés en intérieur puis très froids en extérieur, faible taux d’humidité en extérieur…

 

De plus, les maladies hivernales s’accompagnant parfois de fièvre ou de troubles digestifs peuvent engendrer une forte déshydratation, particulièrement chez les enfants et les personnes âgées.

Ainsi, nos besoins en eau sont tout aussi importants en hiver qu’en été, et même plus importants en cas de fièvre ou de diarrhées.

Comment maîtriser sa consommation d’eau en hiver ?

En hiver, pour se réchauffer, les ménages consomment naturellement plus d’eau. Pour éviter que vos consommations d’eau n’augmentent et, surtout, que vos factures d’énergie (nécessaire pour chauffer l’eau !) ne s’envolent, voici quelques conseils pour maîtriser votre consommation sans perdre en confort.

CONSEILS

Protégez vos équipements pour réduire les pertes de chaleur

Comme nous l’avons vu plus haut, il est important de protéger vos canalisations durant la saison froide et notamment les tuyaux d’alimentation en eau chaude, placés dans les endroits non chauffés, pour éviter des déperditions de chaleur entre la chaudière et le robinet.

Entourez-les d’une gaine isolante pour les maintenir à bonne température et les protéger des courants d’air. Vous dépenserez moins d’énergie pour chauffer votre eau et ferez de réelles économies.

 

illustration

 

Comment maîtriser sa consommation d’eau en hiver ?

En hiver, pour se réchauffer, les ménages consomment naturellement plus d’eau. Pour éviter que vos consommations d’eau n’augmentent et, surtout, que vos factures d’énergie (nécessaire pour chauffer l’eau !) ne s’envolent, voici quelques conseils pour maîtriser votre consommation sans perdre en confort.

Adoptez des équipements qui économisent l’eau dans votre salle de bains

Hiver comme été, il est recommandé de préférer les douches aux bains. Toutefois, quand il fait froid, on a tendance à prolonger nos douches en augmentant légèrement la température pour se sentir bien après une journée exposée aux frimas extérieurs.


Pour conserver un bon confort d’utilisation tout en diminuant vos consommations, optez pour des équipements économes en eau et en énergie : pommeau de douche économe, régulateur de débit ou encore mitigeur thermostatique. Ce dernier évite les variations brusques de débit et maintient la bonne température de l’eau tout au long de votre douche.
 

Pensez à détartrer vos équipements !

En hiver, les équipements sont davantage soumis aux dépôts de tartre. En effet, sous l’effet de la chaleur lorsqu’on fait couler de l’eau chaude, les sels minéraux présents dans l’eau se cristallisent et forment du tartre qui se dépose sur les différents équipements faisant circuler de l’eau chaude : canalisations, robinets, parois de douche, chauffe-eau, chauffages à eau, lave-linge, lave-vaisselle…


Pour éviter que ces dépôts n’endommagent vos équipements, pensez à les détartrer avant chaque hiver pour leur assurer une meilleure longévité et maîtriser votre consommation d’eau.

 

Les machines à laver consomment-elles plus d’énergie en hiver ?

La température de l’eau distribuée dans les foyers n’est pas la même en été qu’en hiver. Elle varie d’environ 5° C. Mais cette baisse de température a-t-elle un impact sur la consommation énergétique de vos appareils ménagers, et plus particulièrement les lave-linges et les lave-vaisselles ?

CONSO

Pourquoi l’eau distribuée est-elle en moyenne plus fraîche de 5° C en hiver ?

Il y a deux raisons à cela : tout d’abord, la température ambiante est naturellement plus fraîche en hiver, et par ailleurs, les canalisations sont plus froides qu’en été. En règle générale, la température moyenne de l’eau courante en hiver est de 11° C contre 16° C en été.
Cet écart peut néanmoins être réduit de 1 à 2° C en cas de fort ensoleillement.

 

Les machines à laver consomment-elles plus d’énergie en hiver ?

La température de l’eau distribuée dans les foyers n’est pas la même en été qu’en hiver. Elle varie d’environ 5° C. Mais cette baisse de température a-t-elle un impact sur la consommation énergétique de vos appareils ménagers, et plus particulièrement les lave-linges et les lave-vaisselles ?

Quelle est la différence de consommation d’énergie des équipements en hiver ?

Parmi tous les équipements qui utilisent de l’eau dans nos foyers, le lave-vaisselle et le lave-linge sont particulièrement énergivores :

  • • en hiver, un cycle de lavage de lave-vaisselle consomme 20 %* d’électricité en plus qu’en été.
  • • un cycle de lave-linge consomme 10 %* d’électricité de plus.

*Source : étude Engie réalisée avec la technologie intelligente Boxx auprès des utilisateurs, 2020

Quels sont les impacts du froid sur les propriétés de l’eau ?

Quelle que soit la saison, qu’il fasse chaud ou froid, les propriétés de l’eau restent identiques. Toutefois, le froid peut avoir un impact sur le réseau de distribution et peut mettre à mal notre peau et nos équipements. Voici quelques conseils à suivre pour bien consommer l’eau en hiver.

FORME

Le tartre se dépose plus facilement en hiver

Lorsque la température de l’eau augmente significativement, les sels minéraux naturellement contenus dans l’eau se cristallisent et forment du tartre. L’eau devient alors plus dure et cela n’est pas sans conséquence.

 
Notre peau, déjà sensibilisée par le froid, s’assèche plus facilement et l’on ressent davantage d’inconfort, notamment lorsqu’on prend une douche dont les canalisations sont entartrées ou lorsqu’on se lave les mains au robinet avec de l’eau dure.

 
Les canalisations et autres équipements domestiques risquent d’être endommagés par une couche importante de tartre. Les bouilloires entartrées par exemple, auront un impact sur la qualité gustative de l’eau. Les lave-linges soumis au tartre, quant à eux, rendront le linge plus rêche.

 

maintenir une bonne qualité de l’eau en hiver

Pensez à détartrer tous vos équipements avant l’hiver afin d’assurer leur bon fonctionnement et d’éviter de rendre l’eau trop calcaire. Vous pouvez utiliser du vinaigre pour nettoyer vos petits appareils électroménagers (bouilloire, cafetière…) ou encore vidanger votre chauffe-eau.

 

Quels sont les impacts du froid sur les propriétés de l’eau ?

Quelle que soit la saison, qu’il fasse chaud ou froid, les propriétés de l’eau restent identiques. Toutefois, le froid peut avoir un impact sur le réseau de distribution et peut mettre à mal notre peau et nos équipements. Voici quelques conseils à suivre pour bien consommer l’eau en hiver.

En cas d'absence

Si vous devez vous absenter plusieurs jours, nous vous conseillons, en cas de grand froid :

  • • de fermer votre robinet pour couper totalement l’arrivée d’eau
  • • de vidanger vos tuyaux intérieurs
  • • d’isoler vos tuyaux avec des plaques de polystyrène
  • • de réduire la température de votre maison sans pour autant couper le chauffage.

 

illustration