Optez pour la sérénité : mensualisez vos paiements !

deux bonnes raisons de choisir la mensualisation

Vous n’avez plus à y penser ! Grâce au prélèvement automatique, vous n’avez à vous soucier de rien et ne risquez pas de pénalités de retard en cas d’oubli.

Vous gardez la main sur votre budget. Le plan de mensualisation établi sur 10 mois indique le montant de vos échéances. Mais vous pouvez, à tout moment et sur simple demande, ajuster ou suspendre la mensualisation.


 

La marche à suivre pour choisir le prélèvement automatique

Pour demander le prélèvement automatique à l’échéance ou mensualisé de votre facture d’eau, vous avez 2 possibilités :

Aller sur notre site internet : si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez créer votre espace personnel sécurisé. Il vous suffit de suivre la procédure en ligne pour mettre en place, modifier ou suspendre le prélèvement automatique.

Appeler votre service consommateurs au numéro et aux horaires indiqués sur votre facture.

 

Les bons gestes
En été, j’adopte les bons gestes pour protéger l'eau

Le réchauffement climatique impacte les ressources naturelles en eau. Leur quantité peut devenir insuffisante pour satisfaire l’ensemble des usages nécessaires à l’activité humaine qu'ils soient agricoles, industriels ou domestiques. La bonne nouvelle, c'est que nous pouvons tous agir pour préserver notre ressource en eau. 

 

Lutter contre le gaspillage

Il y a de bons réflexes à adopter ! Participez à la préservation des quantités importantes d’eau en pensant par exemple aux « stop-douches », mitigeurs thermostatiques, chasses d’eau économiques, systèmes de récupération d’eau de pluie, etc. Tout cela dans le but de maîtriser sa consommation.

Voici quelques conseils :

  • Chasser les fuites d’eau : Il faut savoir qu’un robinet qui goutte fait perdre 35 000 litres d’eau par an, une fuite de chasse d’eau fait perdre 220 000 litres d’eau par an.
  • Prendre une douche en 4 minutes et oublier le bain fait faire une économie de 130 litres d’eau à chaque douche !
  • Arroser « à la fraîche » et économiser 6 litres d’eau par m² arrosé.
  • Poser un régulateur sur ses robinets et un mécanisme WC à double commande pour faire une économie de 35 000 litres d’eau par an.
  • Choisir des appareils électroménagers peu gourmands en eau. Privilégiez un lave-linge ou un lave-vaisselle classe A à ne faire tourner qu’en charge complète pour économiser 35 à 60 litres d’eau par lavage.
  • Récupérer l’eau de pluie pour arroser les plantes, son jardin ou laver sa voiture.

 

Éviter de polluer !

Il est tout aussi important d’adopter les bons gestes au quotidien pour éviter de dégrader ces mêmes ressources naturelles en eau, et plus globalement notre environnement.

  • Mettre tous ses détritus à la poubelle. Halte aux mégots dans les caniveaux ou jetés sur la plage ! 1 mégot = 500 litres d’eau polluée.
  • Ne rien jeter dans l'évier ou les toilettes. Huiles de vidange ou ménagères, peintures, solvants… entravent la dépollution des eaux usées. Les lingettes perturbent fortement la dépollution des eaux usées et les médicaments doivent être retournés en pharmacie s’ils ne sont pas utilisés.
  • Utiliser des engrais et des désherbants biologiques dans son jardin pour ne pas polluer les rivières et les nappes phréatiques situées à proximité.
  • Réduire les doses de détergents : une maison brille tout autant avec des nettoyants ménagers biodégradables !
Connaissez-vous les bons réflexes pour une consommation sobre ?
Je me teste
Quiz
Connaissez-vous les bons réflexes pour une consommation sobre ?
Arroser « à la fraîche », ça veut dire :
Arroser avec de l’eau fraîche
Arroser tôt le matin ou tard le soir
Arroser avec un produit spécial
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, il fallait répondre « arroser tôt le matin ou tard le soir ».
Un arrosage à la fraîche est idéal pour entretenir votre jardin en période de fortes chaleurs. Vous pouvez soit arroser le matin tôt ou encore mieux, en début de soirée, à l’aide d’un jet doux. Ainsi l’arrosage abaisse doucement la température des plantes tout en réduisant l’évapotranspiration. Vos plantes prennent le temps de se gorger d’eau afin de mieux supporter les assauts du soleil.
Oui, c’est la bonne réponse.
Un arrosage à la fraîche est idéal pour entretenir votre jardin en période de fortes chaleurs. Vous pouvez soit arroser le matin tôt ou encore mieux, en début de soirée, à l’aide d’un jet doux. Ainsi l’arrosage abaisse doucement la température des plantes tout en réduisant l’évapotranspiration. Vos plantes prennent le temps de se gorger d’eau afin de mieux supporter les assauts du soleil.
→ Suivant
Depuis mars 2021, la nouvelle étiquette énergie pour les appareils ménagers les moins gourmands en eau est :
Économique
A+++
A
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, il fallait répondre « A ».
On revient à un étiquetage de A à G pour plus de simplicité, car les étiquetages A+, A++, A+++ etc. prêtaient à confusion.
A reste le plus performant. Et G le plus gourmand en énergie. Et cette fois, les échelles prévoient une marge de progression pour les améliorations techniques des années à venir !
Oui, c’est la bonne réponse.
On revient à un étiquetage de A à G pour plus de simplicité, car les étiquetages A+, A++, A+++ etc. prêtaient à confusion.
A reste le plus performant. Et G le plus gourmand en énergie. Et cette fois, les échelles prévoient une marge de progression pour les améliorations techniques des années à venir !
→ Suivant
Pour économiser de l’eau, il vaut mieux :
Prendre un bain
Prendre une douche de 4 minutes
Prendre une douche de 7 minutes
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, c'était « déconseillé ».
Prendre un bain nécessite de 120 à 200 litres, contre 40 à 80 litres d'eau pour une douche, à condition de ne pas y rester trop longtemps. 4 minutes suffisent normalement pour vous laver et vous rincer. Si vous aimez chanter sous la douche, le temps d’une chanson et le tour est joué !
Oui, c’est la bonne réponse.
Prendre un bain nécessite de 120 à 200 litres, contre 40 à 80 litres d'eau pour une douche, à condition de ne pas y rester trop longtemps. 4 minutes suffisent normalement pour vous laver et vous rincer. Si vous aimez chanter sous la douche, le temps d’une chanson et le tour est joué !
→ Suivant
Le « Stop douche », c’est :
Arrêter de prendre des douches
Une installation qui mesure l’écoulement de l’eau
Le fait d’arrêter l’eau en se savonnant
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, il fallait répondre « Le fait d’arrêter l’eau en se savonnant ».
Le stop-douche est un appareil qui permet de suspendre momentanément le déversement d'eau de votre douche, tout en gardant la température réglée. Il se fixe entre le robinet et le tube flexible de la douche.
Oui, c’est la bonne réponse.
Le stop-douche est un appareil qui permet de suspendre momentanément le déversement d'eau de votre douche, tout en gardant la température réglée. Il se fixe entre le robinet et le tube flexible de la douche.
→ Suivant
Eau du robinet versus eau en bouteille : laquelle est moins chère et plus écologique ?
L’eau du robinet est plus chère et plus écologique que l’eau en bouteille
L’eau du robinet est plus chère et moins écologique que l’eau en bouteille
L’eau du robinet est moins chère et plus écologique que l’eau en bouteille
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, il fallait répondre « L’eau du robinet est moins chère et plus écologique que l’eau en bouteille ».
L’eau en bouteille coûte 100 à 300 fois plus chère que l’eau du robinet. De plus, la consommation d’eau du robinet n’induit pas de consommation plastique, ni de transport routier etc., alors que 180 000 tonnes de bouteilles en plastique sont produites chaque année en France, ce qui représente environ 3 kg de plastique par personne et par an.
Oui, c’est la bonne réponse.
L’eau en bouteille coûte 100 à 300 fois plus chère que l’eau du robinet. De plus, la consommation d’eau du robinet n’induit pas de consommation plastique, ni de transport routier etc., alors que 180 000 tonnes de bouteilles en plastique sont produites chaque année en France, ce qui représente environ 3 kg de plastique par personne et par an.
→ Suivant
Recommencer ?
Temps écoulé !
Recommencer ?
Santé
Tout savoir sur l’hydratation en été

En hiver comme en été, l’hydratation concerne toutes les tranches d’âge. Mais c’est en été qu’il faut être particulièrement vigilant, car la chaleur influe fortement sur notre organisme : elle accélère les pertes en eau et donc accentue la déshydratation.

 

Pourquoi boire davantage d’eau en été ?

L’eau de notre corps s’élimine à 60 % par les voies urinaires, mais aussi par le processus de transpiration et de respiration, qui contribuent conjointement à 30 % des pertes hydriques de notre corps. Cela explique donc mieux l’impact de la chaleur estivale sur notre corps !


 

Ne pas attendre d’avoir soif !

L’été, il ne faut surtout pas attendre d’avoir soif pour s’hydrater ! Il ne faut pas hésiter à boire régulièrement. C’est ce qu’il y a de mieux pour lutter, entre autres, contre les maux de tête, les problèmes de concentration et la fatigue physique. Et particulièrement lors des fortes chaleurs ! Mention spéciale pour les personnes âgées, qui ne ressentent pas la soif aussi rapidement mais ont cependant besoin d'une hydratation constante. Les enfants aussi doivent être encouragés à boire suffisamment, bien qu'ils aient besoin de moins de liquide que les adultes.


 

Boire avant, pendant et après le sport

Il est également recommandé de boire pour préparer une activité sportive. Cela aide à supporter l'effort, en douceur. Buvez par petites gorgées durant l’effort ainsi qu’à la fin de votre activité sportive.


 

Boire très régulièrement

Pour être bien hydraté, il faut boire beaucoup et de manière régulière : l’apport en eau recommandé est de 2 litres pour une femme et 2.5 litres pour un homme, une partie de cet apport étant couverte par l'alimentation. Même si ces quantités semblent importantes, elles permettent à tous de maintenir un bon équilibre hydrique dans l’organisme. Il est d’ailleurs conseillé de boire de petites quantités d’eau toute la journée pour rester bien hydraté.


 

Adapter le volume de consommation en fonction des activités de la journée

Le chiffre de la consommation idéale d’eau peut varier suivant plusieurs critères. Ces critères sont : la chaleur, la pratique d’un effort sportif ou mental … Il est donc fondamental d’adapter sa consommation en fonction de ses activités de la journée.


 

Attention aux boissons sucrées et alcoolisées

Il ne faut pas oublier que même si la plupart des boissons se composent en partie d’eau, les boissons sucrées et l’alcool sont particulièrement déconseillés ! Pour éviter la déshydratation, rien de mieux qu’un verre d’eau.


 

Attention aux personnes les plus vulnérables

Les personnes les plus vulnérables sont particulièrement sensibles aux problèmes de déshydratation. Pour les femmes enceintes, boire pour deux permet d’éviter certains troubles de la grossesse et garantit une hydratation suffisante pour le bébé. 

Bien-être
Oui, l’eau donne bonne mine !

Si les cosmétiques sont des alliés beauté dans notre salle de bains, boire de l’eau l’est tout autant.

 

Boire de l’eau pour avoir une belle peau

Les dermatologues l’affirment, avoir une bonne hydratation garantit une peau de meilleure qualité en lui donnant un aspect plus jeune et plus frais. Ce geste permet d’hydrater l’épiderme de l'intérieur pour qu’il puisse préserver sa souplesse, sa fermeté, son élasticité et son éclat naturel.

Pour retrouver une mine éclatante, il suffit d’une cure d’eau pendant une semaine afin de profiter de ses bénéfices. Saviez-vous que boire beaucoup d’eau réduirait aussi le développement des bactéries responsables de l’acné ?


 

Boire de l’eau, un atout nutritionnel

Tout d’abord, une étude américaine* a démontré que les adultes qui boivent de l’eau avant chaque repas absorbent moins de calories pendant ce dernier. En effet, l’eau aurait une action coupe faim et serait même conseillée par certains nutritionnistes ! Pour profiter de cette vertu, il faut boire un grand verre d’eau avant le repas pour ressentir plus vite une sensation de satiété. 

Même si ce n’est pas un remède miracle, consommer régulièrement de l’eau est primordial pour drainer l’organisme. En augmentant la circulation de l’eau dans le corps, on facilite l'élimination des toxines et on l'aide à lutter aussi contre la rétention d’eau.

 

*Etude réalisée par des chercheurs en nutrition de l’Université Virginia Tech et financée par l’Institute for Public Health and Water Research.

Environnement
Qu’est-ce que l’empreinte de l’eau ?

L’eau se trouve partout : nous la buvons, mais aussi, et on le sait moins, nous la portons et l’utilisons sans même nous en rendre compte. L’eau se trouve dans les aliments et les objets de notre quotidien. Et la quantité d’eau utilisée pour leur création, leur transformation et leur transport représente l’empreinte eau. 

 

comprendre l’empreinte de l’eau

Nous consommons en moyenne 150 litres d'eau du robinet par jour ! Parmi cette quantité, nous en utilisons 93 % pour l’hygiène et l’habitation (douche, sanitaires, entretien de la maison, arrosage) et 7 % pour la préparation des repas et la boisson. Le calcul de votre empreinte ne s’arrête toutefois pas à ces premiers usages. Il inclut également les services que vous utilisez : écoles, bureaux, hôpitaux, restaurants... Mais surtout, il intègre la transformation des produits consommés. Par exemple, déguster une tasse de café correspond en réalité à consommer les 140 litres d'eau qui ont été nécessaires pour faire pousser le plant de café, le récolter, le transporter, le mettre en paquet, le vendre et le préparer, fabriquer la tasse dans lequel il est bu.


 

Qu’est-ce que l’ « Eau Virtuelle » ?

On appelle "eau virtuelle" l'ensemble des eaux consommées au cours d'un processus de production, qu'il soit agricole, industriel ou de service. Même si ce n'est pas visible, il faut de l'eau pour produire une voiture, un t-shirt ou élever un troupeau de vaches. Cet indicateur permet d’évaluer la pression qu’induit la fabrication d'un produit sur la ressource en eau. L’empreinte eau peut se calculer du point de vue d’un producteur ou du point de vue du consommateur. Quelques exemples d’indicateurs concrets* :

  • 1 tasse de café de 125 ml : 140 litres d'eau virtuelle nécessaires pour cultiver, récolter, torréfier, transformer, emballer et transporter les grains de café.
  • 1 œuf : 135 litres d'eau virtuelle 
  • 1 kilo de céréales : 1 300 litres d'eau virtuelle 
  • 1 kilo de poulet : 3 900 litres d'eau virtuelle
  • 1 hamburger : 2 400 litres d'eau virtuelle 
  • 1 tee-shirt en coton : 2 000 litres d'eau virtuelle 
  • 1 jean importé d'Asie : 11 000 litres d'eau virtuelle

 

*Source : Centre d’Information sur l’Eau

Consommation
Comment l’eau est-elle contrôlée ?

L’eau du robinet est l’aliment le plus contrôlé en France. Ce ne sont pas moins de 70 critères qui régissent la qualité de l'eau pour assurer qu'elle puisse être consommée par tous, en toute sécurité.

 

Plus de 3 millions d’analyses réalisées chaque année

L’eau fait l’objet de contrôles réalisés en laboratoire tout au long de l’année. Les analyses de contrôle sont réalisées par les ARS (Agences Régionales de Santé) et par les services d’eau eux-mêmes, dans le cadre de l’autosurveillance.

Une synthèse officielle des résultats de ces analyses (plus de 3 millions par an en France !) est publiée chaque année et jointe à votre facture d’eau. Vous avez également la possibilité d’obtenir les résultats d’analyses par l’intermédiaire de votre mairie.


 

Vous pouvez retrouver les résultats d’analyse de votre commune sur le site www.eau.veolia.fr

  • Rendez-vous sur www.eau.veolia.fr,
  • Sélectionnez votre commune via “Connectez-vous”,
  • Cliquez sur la rubrique « L’eau dans ma ville »,
  • Sélectionnez l’onglet « L’origine et la qualité de l’eau ».

 

Nous traitons vos données conformément à la réglementation en vigueur sur les données à caractère personnel. Notre politique de
confidentialité est disponible sur simple demande, ainsi que sur notre site consommateurs.
Si vous ne souhaitez plus recevoir notre newsletter, vous pouvez vous désinscrire ici
Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Pour l’exercer, merci de nous contacter en cliquant ici