VEOLIA À VOS CÔTÉS
Promesse #2 : nous réagissons et vous aidons à faire face... à l'hiver
VEOLIA S'ENGAGE
Permettre à tous d'accéder à nos services

Veolia est engagée en faveur du respect des différences et de l'égalité des chances. C'est dans cet esprit que sont mises en place des solutions pour faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap sensoriel, afin de leur garantir l’accès à tous nos services.

 

La traduction des factures d’eau en braille pour les malvoyants

Comment prendre connaissance des informations portées sur sa facture d'eau lorsqu’on est malvoyant ? Veolia a développé un partenariat avec l'association "Donne-moi tes yeux". Tout consommateur malvoyant peut recevoir sa facture d'eau en braille, ainsi que tous les documents qui y sont associés. L’activation de l’envoi de la facture en braille s’effectue sur simple demande auprès du service consommateurs.




Une plateforme de dialogue pour les personnes sourdes ou malentendantes

De la même façon, afin de faciliter les échanges avec les personnes sourdes ou malentendantes, une plateforme téléphonique a été créée avec Elioz, spécialiste des solutions d’accueil des personnes exposées à ces situations de handicap. Elles peuvent ainsi être mises en contact avec nos conseillers de clientèle par l'intermédiaire de téléopérateurs formés à deux modes de communication : la langue des signes et la Transcription en Temps Réel de la Parole (TTRP). L'accès à ce service se fait via une simple connexion internet, une webcam et un micro-haut-parleur pour les personnes sourdes oralistes. Un opérateur Elioz prendra en charge l'appel et sera lui-même en interaction avec un conseiller clientèle de Veolia. Cet échange à trois permettra de répondre à toutes les questions, en toute simplicité !

Ce service entièrement gratuit est disponible sur le Site Consommateurs Veolia


 

Êtes-vous incollable sur les mots de l'eau ?
Je me teste
QUIZ
Êtes-vous incollable sur les mots de l'eau ?
A quoi sert une station d’épuration ?
À nettoyer les eaux usées avant de les rejeter dans la nature
À nettoyer les eaux usées pour produire de l’eau potable
À traiter l’eau captée dans la nature pour la rendre potable
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, c'était « À nettoyer les eaux usées avant de les rejeter dans la nature ».
Une station d'épuration a pour rôle de dépolluer et nettoyer les eaux usées domestiques, industrielles et les eaux pluviales, c’est-à-dire les eaux « sales » collectées dans les égouts, avant de les rejeter dans le milieu naturel. Ce traitement est indispensable pour préserver les ressources en eau et le patrimoine naturel (la faune et la flore). Il ne faut pas confondre la « station d’épuration » avec « l’usine de traitement d’eau potable » qui traite l’eau puisée dans la nature pour produire l’eau potable que nous consommons.
Oui, c'est « À nettoyer les eaux usées avant de les rejeter dans la nature ».
Une station d'épuration a pour rôle de dépolluer et nettoyer les eaux usées domestiques, industrielles et les eaux pluviales, c’est-à-dire les eaux « sales » collectées dans les égouts, avant de les rejeter dans le milieu naturel. Ce traitement est indispensable pour préserver les ressources en eau et le patrimoine naturel (la faune et la flore). Il ne faut pas confondre la « station d’épuration » avec « l’usine de traitement d’eau potable » qui traite l’eau puisée dans la nature pour produire l’eau potable que nous consommons.
→ Suivant
Qu'appelle-t-on "eaux usées" ?
Toutes les eaux captées dans la nature
L’ensemble des eaux salies par l’activité humaine
Uniquement les eaux provenant des toilettes
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, c'était « L’ensemble des eaux salies par l’activité humaine ».
Les eaux usées sont les eaux rejetées après usage et devenues impropres à la consommation. On distingue trois catégories d'eaux usées : les eaux usées domestiques (hygiène, sanitaires, vaisselles, lessives, etc.), les eaux usées industrielles et les eaux pluviales et de ruissellement. Les eaux usées domestiques sont collectées dans les égouts qui les acheminent jusqu’à une « station d’épuration » où elles sont nettoyées avant d’être rejetées dans le milieu naturel. La complexité du traitement varie selon la nature des eaux usées.
Oui, c'est « L’ensemble des eaux salies par l’activité humaine ».
Les eaux usées sont les eaux rejetées après usage et devenues impropres à la consommation. On distingue trois catégories d'eaux usées : les eaux usées domestiques (hygiène, sanitaires, vaisselles, lessives, etc.), les eaux usées industrielles et les eaux pluviales et de ruissellement. Les eaux usées domestiques sont collectées dans les égouts qui les acheminent jusqu’à une « station d’épuration » où elles sont nettoyées avant d’être rejetées dans le milieu naturel. La complexité du traitement varie selon la nature des eaux usées.
→ Suivant
Qu’est-ce que la « dureté de l’eau » ?
Il s’agit de sa teneur en acide
Il s’agit de sa teneur en calcaire
Il s’agit de sa teneur en sel
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, c'était « Il s’agit de sa teneur en calcaire ».
La dureté de l’eau désigne la teneur naturelle en calcaire (carbonate de calcium) et en magnésium dont l’eau s’est chargée lors de son parcours dans le milieu naturel. La dureté d’une eau dépend donc de la nature géologique des terrains qu’elle a traversés et varie selon les régions. Le calcaire de l’eau, participe à l’apport journalier en calcium dont l’organisme a besoin, c’est pourquoi la réglementation française n’a pas fixé de seuil maximal de concentration en calcium dans l’eau du robinet.
Oui, c'est « Il s’agit de sa teneur en calcaire ».
La dureté de l’eau désigne la teneur naturelle en calcaire (carbonate de calcium) et en magnésium dont l’eau s’est chargée lors de son parcours dans le milieu naturel. La dureté d’une eau dépend donc de la nature géologique des terrains qu’elle a traversés et varie selon les régions. Le calcaire de l’eau, participe à l’apport journalier en calcium dont l’organisme a besoin, c’est pourquoi la réglementation française n’a pas fixé de seuil maximal de concentration en calcium dans l’eau du robinet.
→ Suivant
Qu’est-ce que l’adduction d’eau ?
Le système pour amener l'eau, de sa source à son lieu de consommation
Le système pour dessaler l’eau de mer
Le système pour produire de l’eau gazeuse
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, c'était « Le système pour amener l'eau, de sa source à son lieu de consommation ».
L'adduction d'eau regroupe l’ensemble des techniques permettant d'amener l’eau depuis sa source jusqu’au lieu de sa consommation. Le mot adduction vient du latin « ad ducere » qui signifie conduire. Le système d’adduction d’eau comprend : le captage de la source d’eau, qui peut être un forage (cas le plus fréquent) ; un réseau de canalisations souvent enterrées ; des ouvrages d'arts (pont, canal) ; des installations de traitement de potabilisation de l’eau divers systèmes de stockage intermédiaires (bassin, château d'eau) et enfin, un réseau de distribution amenant l'eau au consommateur final.
Oui, c'est « Le système pour amener l'eau, de sa source à son lieu de consommation ».
L'adduction d'eau regroupe l’ensemble des techniques permettant d'amener l’eau depuis sa source jusqu’au lieu de sa consommation. Le mot adduction vient du latin « ad ducere » qui signifie conduire. Le système d’adduction d’eau comprend : le captage de la source d’eau, qui peut être un forage (cas le plus fréquent) ; un réseau de canalisations souvent enterrées ; des ouvrages d'arts (pont, canal) ; des installations de traitement de potabilisation de l’eau divers systèmes de stockage intermédiaires (bassin, château d'eau) et enfin, un réseau de distribution amenant l'eau au consommateur final.
→ Suivant
À quoi sert un château d’eau ?
À l’arrosage agricole
Au stockage de l’eau potable
À purger l’air des canalisations
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, c'était « Au stockage de l’eau potable ».
Un château d'eau a pour rôle d’accumuler et stocker l’eau potable en grande quantité. Il crée une « réserve tampon » entre le débit d’eau dont ont besoin les consommateurs et celui fourni par les usines de production d’eau potable, notamment lorsque la consommation est inférieure à la production. Il permet de distribuer l’eau dans les habitations selon une pression et une quantité régulière et constitue un excellent relais face à des situations exceptionnelles de manque d'eau ou en cas d'incendie.
Oui, c'est « Au stockage de l’eau potable ».
Un château d'eau a pour rôle d’accumuler et stocker l’eau potable en grande quantité. Il crée une « réserve tampon » entre le débit d’eau dont ont besoin les consommateurs et celui fourni par les usines de production d’eau potable, notamment lorsque la consommation est inférieure à la production. Il permet de distribuer l’eau dans les habitations selon une pression et une quantité régulière et constitue un excellent relais face à des situations exceptionnelles de manque d'eau ou en cas d'incendie.
→ Suivant
Qu’est-ce que la chloration ?
Le moyen de supprimer le calcaire dans l’eau potable
Le moyen de garantir la qualité sanitaire de l’eau potable
Une solution pour rendre l’eau potable transparente
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, c'était « Le moyen de garantir la qualité sanitaire de l’eau potable ».
La chloration est l'action d'ajouter une infime quantité de chlore pour garantir le maintien de la qualité sanitaire de l’eau distribuée lors de son transport dans les canalisations pour atteindre nos robinets. La chloration est la dernière étape de traitement dans le processus de production de l’eau potable. Elle intervient en fin de traitement, avant que l’eau ne soit envoyée dans le réseau de distribution. L’équivalent d’une goutte de chlore pour le contenu de 5 baignoires suffit à la protéger.
Oui, c'est « Le moyen de garantir la qualité sanitaire de l’eau potable ».
La chloration est l'action d'ajouter une infime quantité de chlore pour garantir le maintien de la qualité sanitaire de l’eau distribuée lors de son transport dans les canalisations pour atteindre nos robinets. La chloration est la dernière étape de traitement dans le processus de production de l’eau potable. Elle intervient en fin de traitement, avant que l’eau ne soit envoyée dans le réseau de distribution. L’équivalent d’une goutte de chlore pour le contenu de 5 baignoires suffit à la protéger.
Voir votre score
Recommencer ?
Temps écoulé !
Recommencer ?
VEOLIA VOUS ACCOMPAGNE
Le prélèvement bancaire

Veolia met à votre disposition différents mode de paiement pour régler votre facture d’eau. Tous sont disponible sur le site www.eau.veolia.fr et l’application Service Consommateurs de Veolia.

 

Fini les oublis, gagnez en tranquillité ! 

Le prélèvement bancaire est la formule idéale pour simplifier le règlement de vos factures. Plusieurs millions de clients Veolia ont déjà fait le choix de la sérénité en optant pour le prélèvement bancaire à chaque facture.

C’est simple : vous n’avez plus de chèque ou TIP à envoyer, ni d’enveloppes à timbrer.

C’est gratuit : le prélèvement bancaire ne vous coûte rien, et vous économisez les frais d’envoi.

C’est pratique : vous êtes sûr de respecter les délais de paiement. Vous êtes prélevé à date d’échéance sur votre compte bancaire ou postal. Vous évitez donc les pénalités de retard en cas d’oubli, de départ en vacances, de déplacements fréquents ou d’imprévus.

C’est sûr : votre facture d’eau vous parvient 15 jours avant la date de prélèvement, le temps pour vous de vérifier le montant et de contacter, si besoin, votre service Consommateurs. 
Dès à présent pour bénéficier du prélèvement bancaire connectez-vous sur le site Consommateurs de Veolia www.eau.veolia.fr, saisissez le nom ou le code postal de votre commune et laissez-vous guider.


 

Encore plus de sérénité ?

Pour une gestion encore plus simple de votre budget, vous pouvez associer la mensualisation des règlements au prélèvement bancaire. Le paiement de votre facture est alors échelonné en versements mensuels, connus d’avance, et prélevés à date fixe sur votre compte. Vous gardez l’esprit libre avec un budget sans surprise.


 

Attention aux délais d'acheminement du courrier en période de fêtes !

Aujourd’hui, si vous payez encore votre facture d’eau par chèque bancaire ou par TIP, n’oubliez pas que durant la période des Fêtes, la Poste fonctionne à plein régime. Elle traite chaque jour des millions de colis et de lettres, ce qui peut entraîner des retards dans l’acheminement du courrier. Pour ne pas dépasser, malgré vous, la date de règlement de votre facture d’eau, Veolia vous conseille de tenir compte de ce risque en anticipant votre envoi, ou mieux encore en optant pour le prélèvement bancaire.


 

PRATIQUE ET UTILE
L’hiver aussi, maîtrisez votre consommation d'eau...

Lorsque l’hiver s’installe, les foyers consomment naturellement plus d’eau chaude, pour se réchauffer. De quoi envisager une réduction de consommation ! Mais comment opérer sans perdre en confort ?

 

Économiser l'eau de la salle de bains

Une douche d’une durée moyenne consomme moins d’eau qu'un bain. Mais en hiver, l’envie est souvent forte de prolonger son passage sous la douche pour profiter de la chaleur. Afin de ne pas faire bondir sa facture d'eau une fois l'hiver venu, vous pouvez opter pour un limitateur de débit, ou changer votre pommeau de douche pour une "douchette" permettant de réduire le débit sans perte de confort d'utilisation. Autre astuce : équipez-vous de mitigeurs thermostatiques. Ils protègent des brusques variations d'alimentation en eau et maintiennent la température souhaitée le temps de votre douche.


 

Détartrer pour faire des économies

Les sels minéraux, naturellement présents dans l'eau, se cristallisent plus facilement dans l'eau chaude. La période hivernale se traduit donc par une formation plus importante de tartre dans les équipements : chauffe-eau, canalisations, robinetterie, parois de douche, petit électroménager… Le tartre sur les résistances a également pour effet d’allonger le temps nécessaire pour chauffer l'eau. Un détartrage avant l'hiver permet donc de préserver les installations, d'assurer une meilleure longévité aux appareils et de limiter sa consommation d'eau.


 

Limiter les pertes de chaleur et protéger ses équipements

Pour les pièces non chauffées, n'hésitez surtout pas à protéger, avec des manchons isolants, les tuyaux d'alimentation en eau chaude. Cela permettra d'économiser l'énergie nécessaire au chauffage de l'eau et de minimiser les déperditions de température entre chaudière et robinet. Une autre façon de faire des économies et de réduire sa consommation !


 

UN PARTENARIAT VEOLIA
Plastic Odyssey : un projet qui carbure aux déchets plastiques

Et si les 26 000 tonnes de déchets plastiques déversées quotidiennement dans l'océan se transformaient en une potentielle énergie ? C'est l'ingénieux défi du projet Plastic Odyssey.

L'idée : un bateau alimenté par des déchets plastiques recyclés en carburant.

La Fondation Veolia est fière de soutenir cette belle odyssée et son catamaran "Ulysse". 

 

Pollution plastique : une situation alarmante

Ces 60 dernières années, l'activité humaine a produit jusqu'à 9,4 milliards de tonnes de matière plastique et seulement 9% de ce volume a été recyclé.

Chaque minute, 18 tonnes de déchets plastiques entrent dans l'océan. Des dégâts dévastateurs pour la faune et la flore et une situation, à court terme, désastreuse pour nous tous.
L'ONU prédit, qu'à ce rythme, en 2050, l'océan sera davantage peuplé de matière plastique que de poissons !


 

Le plastique, une ressource inexplorée ?

Face à ce constat, le projet Plastic Odyssey a pour ambition de transformer ces déchets en énergie, pour propulser un catamaran à travers un tour du monde pour sensibiliser le plus grand nombre.
Un procédé de pyrolyse, développé avec SARP Industries, filiale de Veolia, permettra, sous l’action de la chaleur, de transformer du plastique non recyclable en carburant et sera installé à bord d’un catamaran de 25 mètres.
Une façon de démontrer que ces déchets ont une valeur méconnue et peuvent être bien plus précieux que nous l’imaginons.


 

Une expédition maritime extraordinaire

Avec ce bateau, dont la fabrication est prévue pour 2019, Plastic Odyssey veut se faire l'ambassadeur du recyclage des plastiques.
Plastic Odyssey va se rendre le long des côtes les plus polluées de la planète et à chaque escale, des déchets plastiques seront ramassés, triés, puis transformés pour en faire des objets ou des matériaux utiles.

Le reste, non recyclable, sera converti en carburant pour faire avancer le navire.
Des systèmes de recyclage existants seront mis en valeur tandis que de nouveaux systèmes seront développés conjointement avec les acteurs locaux.
La Fondation Veolia souhaite longue vie à cet incroyable projet !


 

VEOLIA VOUS CONSEILLE
Comment raccorder votre maison aux services de l'eau ?

Vous envisagez, ou êtes en train de faire construire une maison ? Avant de pouvoir profiter pleinement de ce nouveau toit, certaines étapes vous attendent, dont le besoin d'être raccordé aux réseaux de distribution d'eau et/ou d'assainissement des eaux usées.

 

Pour vous raccorder au service de distribution d'eau

Cette étape est la toute première à effectuer car l'eau est indispensable pour démarrer le chantier, notamment en ce qui concerne le travail des maçons. Les équipes Veolia se tiennent à votre disposition pour faire le nécessaire et réaliser un branchement entre le réseau public de distribution d’eau potable et votre propriété. Il sera ensuite de votre responsabilité de procéder au raccordement de vos bâtiments jusqu'au compteur d'eau, pour faire en sorte que l'eau coule à vos robinets.


 

Pour vous raccorder au réseau d'assainissement

Le raccordement au réseau public d’assainissement collectif consiste à mettre en place un branchement d’assainissement, allant de la limite de votre propriété jusqu’au collecteur public d’eaux usées. Pour ce faire, il est nécessaire d'installer la canalisation qui assure l’évacuation des eaux usées ainsi qu'une « boîte de raccordement » permettant le contrôle et l’entretien du branchement. La loi stipule une obligation de raccordement par le particulier dans un délai de deux ans à compter de la mise en service de la collecte des eaux usées.

Si la propriété n’est pas située dans une zone desservie par un réseau collectif d’assainissement des eaux usées, il vous appartient de vous équiper d’un dispositif d’assainissement individuel (fosse septique) conforme à la réglementation.


 

Pour vous simplifier ces démarches

Veolia est à votre écoute pour toute question concernant ces besoins de raccordement mais aussi pour vous permettre d'obtenir un devis précis avant toute mise en œuvre.

La manière la plus simple de demander le branchement de votre habitation au réseau de distribution d’eau et/ou d’assainissement des eaux usées, est de vous rendre sur www.eau.veolia.fr le site Consommateurs de Veolia. Dans le menu « connectez-vous » saisissez le nom ou le code postal de votre commune, puis laissez-vous guider jusqu’à « Je demande un raccordement au réseau ».
Sinon, contactez votre service Consommateurs aux coordonnées figurant sur votre facture d'eau.


 

Pensez à anticiper

N’hésitez-pas à vous y prendre environ 10 semaines à l’avance, entre le temps des autorisations administratives et des travaux de raccordement eux-mêmes.

Rassemblez les documents suivants : copie du permis de construire, plan de situation de la parcelle dans votre commune, plan parcellaire en cas de lotissement, plan de masse de votre terrain, en y indiquant l’emplacement souhaité de votre compteur, du branchement au réseau d'eau potable et/ou au réseau des eaux usées et la situation de votre habitation et, enfin l’attestation de TVA réduite que vous pouvez télécharger sur www.impots.gouv.fr.


 

Nous traitons vos données conformément à la réglementation en vigueur sur les données à caractère personnel. Notre politique de
confidentialité est disponible sur simple demande, ainsi que sur notre site consommateurs.
Si vous ne souhaitez plus recevoir notre newsletter, vous pouvez vous désinscrire ici
Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Pour l’exercer, merci de nous contacter en cliquant ici