VOTRE EAU AU QUOTIDIEN
Savez-vous bien consommer l'eau du robinet ?
PRATIQUE ET UTILE
Que faire en cas de dégât des eaux ?

La première chose à faire est de supprimer la cause du sinistre. Il faut donc repérer d'où vient la fuite et fermer le robinet ou la vanne qui l'alimente.


Il est aussi prudent de couper l'électricité si l'eau menace le circuit électrique. Ensuite, il est nécessaire de prendre contact avec les voisins impliqués, s'il y en a, et d'établir un constat amiable. Il faut aussi appeler votre assurance, afin de remplir une déclaration de sinistre.
En attendant la réparation, vive les fenêtres ouvertes ! C'est le meilleur moyen pour sécher les peintures et plâtreries humides.


 

UN PLAFONNEMENT EN CAS DE FUITE SUR VOS CANALISATIONS

Parmi les conséquences désagréables de ce type de sinistre, il y a également le risque de recevoir une facture d'eau élevée.

Pour aider les particuliers à y faire face, un système de plafonnement a été mis en place.
Le plafonnement s’applique dans le cas où il y aurait une augmentation "anormale" de votre consommation d'eau. L'augmentation est considérée comme "anormale" lorsque la consommation constatée excède le double de votre consommation moyenne.

Lorsqu’il constate cette consommation anormalement élevée, votre service d’eau doit vous en avertir, au plus tard lors de la facture suivant le relevé ayant permis de la repérer. Le principe de plafonnement s’applique, le cas échéant, aux locaux d'habitation et exclusivement aux fuites sur canalisations. Les fuites provenant d’appareils électro-ménagers, par exemple, ne sont pas concernées.



UNE ATTESTATION DE RÉPARATION EST REQUISE

Si toutes les conditions ci-dessus sont réunies, le particulier chez qui s'est produit la fuite d'eau peut faire une demande de plafonnement. Il l'adresse à son service d'eau en y joignant une attestation rédigée par une entreprise de plomberie. Cette attestation indique que l'entreprise a constaté une fuite et l'a réparée. Elle doit préciser l'emplacement de la fuite et la date de la réparation.
Si la demande est jugée recevable, l'abonné sera exempté de payer une partie de sa facture, en l'occurrence la somme excédant le double de sa consommation moyenne.
Attention, toutefois : le plafonnement de la facture ne s’appliquera que si la fuite a été réparée dans le mois ayant suivi l’alerte de votre service des eaux, attestation du plombier à l’appui.


 

PRATIQUE ET UTILE
L'esprit tranquille en attendant l'hiver

Le gel peut causer de réels dégâts dans une maison. Pour éviter les tracas qui en découlent, mieux vaut anticiper les grands froids et protéger ses installations dès l'automne.

 

SI LA MAISON N'EST PAS HABITÉE PENDANT L'HIVER

Il convient soit de mettre le chauffe-eau sur la position "hors gel", soit de vidanger l'installation d'eau. Cette opération doit être réalisée avec précaution, notamment pour éviter d’endommager le chauffe-eau ou la chaudière.


 

SI LA MAISON EST HABITÉE, IL FAUT VEILLER À PROTÉGER :

LES ROBINETS EXTÉRIEURS ET LES TUYAUX QUI Y MÈNENT

S'il ne sert pas en hiver, le plus simple est de fermer le robinet d'arrêt qui les alimente, puis de vider toute l'eau présente dans cette partie de l'installation.

 

LES CANALISATIONS SITUÉES À L'EXTÉRIEUR OU DANS UN LOCAL NON CHAUFFÉ

Elles doivent être habillées d’un « manchon », ou en termes techniques isolées thermiquement. Plusieurs solutions existent : les plus simples et efficaces sont les tubes en polyéthylène ou en élastomère. Ils s'enfilent directement sur les tuyaux, et se ferment par exemple avec du ruban adhésif ou de la colle. Des bandes autocollantes isolantes sont aussi précieuses pour les coudes. Attention aux produits en laine isolante : ils accumulent l'humidité et s'il gèle, la solution risque d'être pire que le mal !

 

LE COMPTEUR D'EAU

Souvent installé dans un regard dans le jardin, celui-ci est sous la responsabilité de l'abonné. S'il est abîmé par le gel, son remplacement lui sera donc facturé... La solution la plus économique est de transformer cette petite fosse en un cocon, en découpant une plaque de polystyrène pour entourer au mieux le compteur de blocs isolants. Le plus important est de traiter les côtés et le dessus du compteur, le froid venant surtout de l'air extérieur et non du sol. Si le compteur est dans un garage non chauffé, le cocon s'impose aussi. 


 

Pour bien visualiser tous ces conseils pour un hiver tranquille, visionnez la vidéo ci-dessous.

Connaissez-vous votre consommation d'eau ?
Je me teste !
Quizz
Connaissez-vous votre consommation d'eau ?
Combien d'eau potable utilise en moyenne chaque jour un citoyen Français ?
50 litres
110 litres
160 litres
280 litres
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, c'était "160 litres".
La consommation moyenne des Français est de 160 litres d'eau potable par jour. Selon les personnes, cela varie en général entre 150 et 200 litres d'eau potable.
Oui, c'est "160 litres".
La consommation moyenne des Français est de 160 litres d'eau potable par jour. Selon les personnes, cela varie en général entre 150 et 200 litres d'eau potable.
→ Suivant
Combien de litres consomme en moyenne ma chasse d’eau à chaque utilisation ?
De 2 à 3 litres
De 3 à 10 litres
De 10 à 15 litres
De 15 à 20 litres
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, c'était "De 3 à 10 litres".
Si l’on possède une chasse d'eau à double poussoir, la commande "petit volume" consommera en moyenne 3 litres, la grande 6 litres. Si l’on est équipé d'une chasse d'eau « à l'ancienne » avec poussoir unique, la consommation dépend du bac : elle est en général de 10 litres.
Oui, c'est "De 3 à 10 litres".
Si l’on possède une chasse d'eau à double poussoir, la commande "petit volume" consommera en moyenne 3 litres, la grande 6 litres. Si l’on est équipé d'une chasse d'eau « à l'ancienne » avec poussoir unique, la consommation dépend du bac : elle est en général de 10 litres.
→ Suivant
Combien d’eau consomme ma douche matinale ?
Moins de 30 litres
Entre 30 et 80 litres
Entre 100 et 200 litres
Plus de 200 litres
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, c'était "Entre 30 et 80 litres".
Pour prendre leur douche, les Français consomment en moyenne entre 30 litres et 80 litres d'eau. Tout dépend de la durée de la douche et de son débit. Avec un réducteur de débit, la douche est moins consommatrice. Quant au bain, il est certes très délassant, mais il consomme entre 150 et 200 litres en moyenne.
Oui, c'est "Entre 30 et 80 litres".
Pour prendre leur douche, les Français consomment en moyenne entre 30 litres et 80 litres d'eau. Tout dépend de la durée de la douche et de son débit. Avec un réducteur de débit, la douche est moins consommatrice. Quant au bain, il est certes très délassant, mais il consomme entre 150 et 200 litres en moyenne.
→ Suivant
Quelle quantité d'eau j'utilise pour faire une lessive ?
Moins de 50 litres
Entre 50 et 120 litres
Entre 120 et 150 litres
Plus de 150 litres
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, c'était "Entre 50 et 120 litres".
La consommation se situera entre 50 et 90 litres en fonction du cycle sélectionné, si l’on est équipé d’un modèle récent, efficace sur le plan énergétique. Entre 80 et 120 litres si l’on dispose d’une machine ancienne. 

Sur l’étiquette d’énergie accompagnant les machines à laver actuelles figure la consommation d’eau par cycle de linge (coton à 60°). En général, plus une machine aura une efficacité énergétique élevée, moins elle consommera d'eau.
Oui, c'est "Entre 50 et 120 litres".
La consommation se situera entre 50 et 90 litres en fonction du cycle sélectionné, si l’on est équipé d’un modèle récent, efficace sur le plan énergétique. Entre 80 et 120 litres si l’on dispose d’une machine ancienne. 

Sur l’étiquette d’énergie accompagnant les machines à laver actuelles figure la consommation d’eau par cycle de linge (coton à 60°). En général, plus une machine aura une efficacité énergétique élevée, moins elle consommera d'eau.
→ Suivant
Combien de litres d'eau par m2 pour arroser mon jardin ?
Moins de 5 litres
Entre 5 et 15 litres
Entre 15 et 20 litres
Plus de 20 litres
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, c'était "Entre 15 et 20 litres".
En moyenne, l'arrosage du jardin consomme 15 à 20 litres par mètre carré de terrain. Un système de goutte à goutte est beaucoup plus économe. Il est aussi recommandé d'arroser la nuit, pour limiter l'évaporation, et de couper son système d'arrosage les jours de pluie.
Oui, c'est "Entre 15 et 20 litres".
En moyenne, l'arrosage du jardin consomme 15 à 20 litres par mètre carré de terrain. Un système de goutte à goutte est beaucoup plus économe. Il est aussi recommandé d'arroser la nuit, pour limiter l'évaporation, et de couper son système d'arrosage les jours de pluie.
→ Suivant
Dans la maison, parmi ces postes, quel est le plus consommateur d'eau ?
L’alimentation
La vaisselle
Les sanitaires
La lessive
Mauvaise
réponse
Bonne
réponse
Non, c'était "Les sanitaires".
À la maison on utilise en moyenne 20% de son eau potable pour les sanitaires alors que seulement 7% de l’eau sont consacrés à l’alimentation et la boisson, 10% pour faire la vaisselle et 12% pour laver le linge. Le plus gros poste de consommation restant toujours la douche et le bain avec 39% de la consommation des ménages français.
Oui, c'est "Les sanitaires".
À la maison on utilise en moyenne 20% de son eau potable pour les sanitaires alors que seulement 7% de l’eau sont consacrés à l’alimentation et la boisson, 10% pour faire la vaisselle et 12% pour laver le linge. Le plus gros poste de consommation restant toujours la douche et le bain avec 39% de la consommation des ménages français.
Voir votre score
Recommencer ?
Temps écoulé !
Recommencer ?
MON EAU, MA VILLE
Quelle est la qualité de l'eau à mon robinet ?

L'eau du robinet est un des produits alimentaires les plus contrôlés en France, et chaque consommateur doit, d'après la loi, être informé de ce qu'il boit.

 

Chaque année, l'eau que vous buvez fait l’objet d’une surveillance tout au long de son acheminement, de sa production jusqu’à votre robinet. Quelque 70 paramètres définissent sa qualité. Les analyses de contrôle sont effectuées par les autorités sanitaires (Agences Régionales de Santé ou ARS) et par nous-mêmes.

 
Ainsi, sont réalisées chaque année plus de trois millions d’analyses en laboratoire. Les Agences Régionales de Santé élaborent annuellement une synthèse officielle à partir des résultats des analyses. Nous vous adressons cette synthèse une fois par an avec votre facture d’eau.
Si vous le souhaitez, vous pouvez également consulter ces résultats à tout moment dans votre mairie.

 
Veolia vous propose également une autre source d’information. Rendez-vous sur www.veoliaeau.fr et cliquez sur la rubrique « L’eau dans votre ville », puis sélectionnez l’onglet « L’origine et la qualité de l’eau ». Vous trouverez alors des informations sur la provenance et la qualité de votre eau, ainsi qu’un lien direct vers le site du Ministère des affaires sociales et de la santé https://orobnat.sante.gouv.fr . Ce site vous donne accès, commune par commune, aux résultats exhaustifs des analyses réglementaires, sous forme de tableaux de chiffres.

VEOLIA VOUS INFORME
Des travaux sur votre réseau ?

Des réparations sont parfois nécessaires sur les réseaux d'eau. Veolia vous tient informé des éventuels désagréments que cela peut occasionner.

 

Sur notre site Internet

Il vous suffit de vous connecter sur notre site www.veoliaeau.fr et cliquer sur l’onglet « L’eau dans votre ville ». Renseignez ensuite le nom de votre commune pour être dirigé sur la page dédiée à votre localité.
Une fois sur cette page, sélectionnez l'onglet « Travaux et interventions ». Cette rubrique contient toutes les informations sur les travaux en cours ou programmés : date, durée, cause, conséquences possibles et conduite à tenir. Il peut, par exemple, être conseillé de maintenir les robinets fermés pendant l'intervention et, une fois celle-ci terminée, de laisser couler l'eau quelque temps avant de l'utiliser.

 

Sur votre mobile

En plus de faciliter la gestion de vos contrats et le suivi de vos démarches sur votre mobile, l’appli « Service.Client » de Veolia, téléchargeable sur l’App Store ou le Play Store, vous offre également un accès rapide aux informations essentielles sur l’eau de votre commune, notamment en ce qui concerne les travaux et interventions en cours.

 
LES MÉTIERS DE L'EAU
Des nez contre les odeurs

L’élimination des odeurs est un objectif essentiel des stations d’épuration modernes

 

OBJECTIF ZÉRO ODEUR POUR LES RIVERAINS

Aujourd'hui, les usines de dépollution sont beaucoup plus discrètes que par le passé. Tout d'abord, le travail de dépollution est contrôlé afin de limiter l'émission d'odeurs. D'autre part, des technologies permettent de débarrasser l'air des espaces d'assainissement des molécules malodorantes.

 

UN RÉSEAU DE NEZ ÉLECTRONIQUES 

Enfin, afin de surveiller que tout se déroule comme prévu, Veolia a mis au point de véritables « nez électroniques ». Ces derniers analysent en temps réel la composition de l'air et surveillent la météo. En installant un réseau de nez autour des usines, il est donc possible de savoir si une odeur désagréable apparaît et où elle risque de se propager. Les mesures nécessaires peuvent alors être immédiatement prises.

Si vous ne souhaitez plus recevoir notre newsletter, vous pouvez vous désinscrire
Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Pour l’exercer, merci de nous contacter en cliquant ici